- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- IMPORTANT CORONAVIRUS

 

 

LE COLLEGE EST FERME DANS LE CADRE DU CONFINEMENT EN LIEN AVEC L'EPIDEMIE DU CORONAVIRUS.

 

POUR TOUT CONTACT MERCI D'UTILISER LES ADRESSES MAIL COMMUNIQUEES DANS L'ONGLET "LE COLLEGE" PUIS "LE MOT DU PRINCIPAL"

 

BON COURAGE A VOUS TOUTES ET TOUS;

 

DEMI-PENSION : 

 

La régularisation des jours de fermeture pour le mois de mars a été effectuée.

Vous avez reçu par mail un nouvel avis aux familles annulant et remplaçant l'avis précédemment reçu et tenant compte des repas non pris pour la période (à compter du 16/03)

 

Si vous avez déjà payé: la déduction sera faite au prochain trimestre de demi-pension (avril/juillet)

Si vous êtes en prélèvement automatique: le dernier prélèvement tiendra compte de la déduction

Si vous n'avez pas encore payé: vous pouvez le faire dès à présent par carte bleue par le portail "téléservices"

si vous avez perdu vos codes téléservices: envoyez un mail à l'établissement afin que l'on vous en attribue un nouveau. 

Si vous ne pouvez pas payer par carte bleue: alors vous pourrez régulariser la situation par chèque ou espèces à la réouverture.

 

BOURSE

 

pour les élèves externes ou pour ceux dont le montant de la bourse est supérieur au montant de demi-pension: 

les virements ont été effectués. Ils devraient être visible sur votre compte bancaire  d'ici à mi-avril.

 

Sortie au site-mémorial du Camp des Milles

Toutes les classes de Troisième du collège La Vallée du Gapeau se sont rendues au site-mémorial du Camp des Milles près d'Aix-en-Provence le 27 novembre 2017.

Le camp des Milles est un lieu-témoin de l'histoire du XXème siècle et des crimes contre l'humanité inédits de la Seconde Guerre mondiale.

Ce bâtiment industriel était une tuilerie avant la Seconde Guerre mondiale . De septembre 1939 jusqu'en septembre 1942, sous commandement français, le camp des Milles est un camp d'internement et de transit, puis un camp pour la déportation des juifs vers Auschwitz.

Le camp des Milles vit passer plus de 10000 internés originaires de 38 pays, parmi lesquels de nombreux artistes et intellectuels.

Cliquez sur ce lien pour lire l'excellent compte-rendu rédigé par Anissa, Emilie, Léanne, Marion, toutes membres du Club Presse.

Quelques impressions formulées par les élèves :

Pauline : "Ce qui m'a choqué au camp des Milles, c'est le nombre d'enfants juifs morts (...) Ce qui m'a émue, c'est qu'on ait consacré tout un espace aux enfants avec leur photo et plusieurs souvenirs. J'ai trouvé cela très intéressant de faire de ce lieu un musée pour se souvenir, montrer au monde que des gens sont morts ici et que d'autres ont souffert, de la faim, du froid, du manque d'hygiène."

Annabelle : "Lors de cette sortie, j'ai été traversée par plusieurs ressentis, comme un sentiment de tristesse face aux conditions de vie horribles que nos ancêtres ont subies (le froid, l'entassement, la peur, les cris, le manque de sommeil, la faim). Je trouve que le site est très bien conservé malgré le temps et c'est une chance de pouvoir visiter et se remémorer les vestiges du temps."

Mathys : "La sortie au camp des Milles m'a appris certaines choses que je ne savais pas comme la vie à l'intérieur de ce camp ainsi que le nombre de personnes qui y étaient entassées. J'ai été triste de savoir que les internés qui y vivaient dormaient dans des conditions atroces avec le froid, le manque de nourriture et le manque de famille. La souffrance de ces Hommes m'a choqué."

Marie : "Ce qui m'a choquée, c'est que les internés dormaient près des fours ou dans les couloirs à même le sol avec une seule couverture en plein courant d'air. Les conditions de vie étaient dures. Beaucoup sont morts pendant leur internement."

Andy : "J'ai appris que les internés, dans ce camp, étaient traités comme des animaux. Plusieurs choses m'ont choqué et ému. Ce qui m'a choqué, c'est que des êtres humains soient traités comme cela... où ils dormaient, le froid, les maladies. Ces innocents morts pour leur différence."

Manuella : "Cette sortie au camp des Milles m'a beaucoup touchée, m'a beaucoup émue car les conditions de vie étaient vraiment choquantes. Mais ce qui m'a le plus émue, ce sont les enfants, les mères qui sautent des fenêtres avec leurs enfants pour trouver la mort en bas, les vieilles personnes obligées de travailler dur. Toutes ces personnes espérant retrouver un jour leurs femmes, leurs enfants, leur famille, espérant un jour être en liberté."

Léanne : "Dans ce camp, étaient enfermés des hommes artistes. Nous avons pu voir quelques oeuvres qu'ils avaient créées pour passer le temps."

Cliquez sur ce lien pour accéder au site officiel du Camp des Milles.

 


 

«