- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- IMPORTANT

VOUS SEREZ ACCUEILLIS AU COLLEGE DE 9H A 12H DURANT LA SEMAINE DU 26 AVRIL AU 30 AVRIL POUR TOUTE QUESTION ADMINISTRATIVE.

 REPRISE EN PRESENTIEL POUR TOUS LES ELEVES A PARTIR DU LUNDI 3 MAI 

INFORMATIONS SANITAIRES

Les masques de protection devront être portés dès la montée dans le bus ou dès l'arrivée sur le parking pour les élèves déposés par leurs parents, et durant toute la journée au collège (saufs pendant les repas). Un masque de rechange doit être prévu. Il sera utilisé dès la sortie de la demi-pension.

Merci aux parents de prévoir aussi un flacon de gel hydro-alcoolique.

 

ATTENTION: suite à une information reçue du Département, les remises d'ordre pour absences COVID seront traitées comme les absences classiques.

Le règlement intérieur du service de restauration s'applique. Aussi, les repas non pris ne pourront être décomptés que lorsque l'absence atteint au moins 5 jours de cours consécutifs de cours, que la demande de remise soit faite par écrit accompagnée d'un justificatif (certificat médical, déclaration de cas contact par exemple, ...)

Merci de votre compréhension

 

Les diplômes nationaux du brevet session 2020 sont disponibles.     Date limite de retrait : 17 septembre 2021
Votre enfant peut récupérer le sien au secrétariat du collège muni d'une pièce d'identité.
Horaires d'ouverture :Lundi - Mardi - Jeudi  8 h 15 - 17 h 15 Mercredi  8 h 15 - 12 h Vendredi 8 h 15 - 16 h 15
La remise à une tierce personne est interdite sauf :
- pour le candidat mineur au jour du retrait et exclusivement à son représentant légal muni de sa pièce d'identité et de celle du candidat
- retrait par procuration : en cas de force majeure, le diplôme pourra être remis à une tierce personne majeure dûment mandatée par le candidat(procuration écrite) munie de sa carte d'identité et de celle du candidat.
L'envoi du diplôme par la poste, même en recommandé, est exclu.

Avec Chanouga, auteur de la B.D. "Narcisse"

Projet culturel organisé et mené par Mme BUDILLON auprès de ses classes de 6ème et de 4ème au collège de la vallée du Gapeau à Solliès-Pont

Les élèves des classes de 6°1, 6°3, 4°3 et 4°5 de Mme BUDILLON Roumiana, enseignante de lettres au collège de la Vallée du Gapeau ont pu rencontrer un auteur de bande dessinée marseillais. Il s’agit de Chanouga, auteur, dessinateur et coloriste d’une trilogie intitulée « Narcisse », et librement inspirée du destin de Narcisse Pelletier, un jeune marin français, rescapé d’un naufrage, qui fut recueilli pendant dix-sept ans par une famille aborigène appartenant au peuple Uutallganu de Nouvelle-Guinée.

A bien des égards et notamment pour les rapprochements possibles avec les œuvres du patrimoine comme celle de Defoe, Stevenson, Tournier ou plus récemment avec Morpurgo et son « Royaume de Kensuké », cette robinsonnade a su trouver sa place dans l’étude du thème « Récits d’aventures » abordé en 6ème ainsi que « La fiction pour interroger le réel » étudié par les 4ème.

Les objectifs étaient les suivants :

  • Lire une bande dessinée et ainsi prendre goût à la lecture, acquérir des connaissances et affiner une compréhension des œuvres étudiées
  • Mesurer le rôle des images fixes dans la restitution d’une histoire racontée sur le mode de la bande dessinée
  • Mesurer l’écart entre la représentation imageante du texte et le potentiel signifiant de l’image (ce que montre le texte, ce que dit l’image)
  • Avec l’aide de Chanouga, produire une nouvelle planche dans « Narcisse »

Grâce à cette lecture, les élèves ont pu avoir une ouverture sur le monde qui les entoure avec des suggestions de réponses aux questions qu’ils se posent. La bande dessinée « Narcisse » a été lue dans son intégralité par tous les élèves qui ont été conduits à s’approprier l’histoire non comme une fin en soi mais comme une invitation à la réflexion et au voyage.

Avant la rencontre, plusieurs extraits d’un documentaire consacré à la jeunesse de la BD ont été étudiés en classe, ce qui a permis aux élèves de formaliser une matrice de questions à poser à l’auteur (une à deux par élève). Ainsi, les élèves ont pu participer de façon constructive à des échanges oraux et interagir dans un débat de manière constructive et en respectant la parole de l’autre.

Dans le cadre d’une séance d’écriture, les élèves ont produit la rédaction d’un scénario rajoutant un épisode de l’histoire qu’ils pourraient insérer dans l’œuvre. Ainsi, ils ont, par groupe, écrit un texte narratif racontant cet épisode en y insérant les dialogues nécessaires (écriture collaborative). De cette manière, ils ont pu réinvestir les connaissances acquises dans le cadre des textes littéraires étudiés en classe et travailler les compétences rédactionnelles. Cette activité d’échange constructif entre pairs a permis aux élèves d’adopter une posture réflexive et de pratiquer l’écrit en développant les compétences langagières orales et écrites. Comme pour toute activité d’écriture proposée cette année, nous avons préalablement fabriqué une grille de critères de réussite pour cet écrit d’invention ce qui a permis d’expliciter le barème d’évaluation et de favoriser le positionnement des élèves sur des objectifs atteignables.

 

 

Durant la rencontre avec l’auteur Chanouga, les élèves ont été invité à réfléchir et à travailler sur les thèmes suivants :

  • Comment se fabrique une bande dessinée, du synopsis au crayonné puis à l’encrage ?
  • Comment décrire, transcrire, représenter un paysage ?
  • Comment caractériser un personnage ? (Composition de l’image, du personnage dans l’image, par mes traits, les bulles, les phylactères, etc…)
  • Comment représenter le temps dans une bande dessinée ?

L’auteur a donné des réponses individuelles et a aidé les élèves dans leur choix de découpage du scénario et dans la préparation de leur planche support, avec la forme des vignettes. Ils ont profité des astuces du dessinateur, qui leur a montré quelques gestes faciles pour représenter un portrait, un bateau, un paysage, …ainsi que quelques éléments sur la couleur.

Les élèves ont pu finaliser leur planche en cours d’arts plastiques avec leur professeur, celles-ci seront présentées au CDI avec une légende retraçant les étapes du projet. Les élèves de 6°1 et 6°3 réaliseront la Une d’un journal présentant la rencontre avec l’auteur Chanouga. Tandis que les 4°3 et les 4°5 s’investiront dans l’écriture d’un article retraçant cette rencontre. En amont, tous les élèves ont travaillé sur ces notions lors de la Semaine de la Presse.

Quelques élèves de 3ème, au vu de ce projet, écriront un article pour Var Matin.